fbpx
Les autonomie planners vu sur France 2
Téléphone les autonomie planners

Communiquer avec une personne touchée par une maladie neurodégénérative

Personnes âgées
« Alors qu’est ce que vous faites pour les fêtes de fin d’année ? » Je vais au Bahamas Cette réponse pourrait ne pas interpeler sauf qu’ici je m’adresse à une dame de 90 ans touchée par la maladie d’Alzheimer ! Bien que surprenantes et parfois atypiques, les réponses que peuvent donner les personnes atteintes par une maladie neurodégénérative ne doivent pas déclencher chez vous de frustrations ou l’envie de ramener la personne vers la réalité … votre réalité. En effet ces maladies qui touchent la cognition (df : l’ensemble des processus mentaux qui se rapportent à la fonction de connaissance et mettent en jeu la mémoire, le langage, le raisonnement, l’apprentissage, l’intelligence, la résolution de problèmes, la prise de décision, la perception ou l’attention), peuvent complètement modifier la perception de la réalité de la personne malade et aussi amener à des difficultés pour communiquer. Comment communiquer avec une personne touchée par une maladie...

Lire la suite

L’activité physique adaptée pour les seniors

Activité physique adaptée aux seniors par les Autonomie Planner
  Vous a-t-on déjà parlé de l’APA ?  Non, il ne s’agit pas de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie,  sujet que nous avons déjà traité ! Également appelées « Sport Santé », les activités physiques adaptées regroupent l’ensemble des activités physiques et sportives adaptées aux capacités des personnes, enfants ou adultes atteintes de maladie chronique ou de handicap. Qu’est ce que l’activité physique adaptée ?   L’objectif des APA est de prévenir l’apparition ou l’aggravation de maladies, d’augmenter l’autonomie et la qualité de vie des patients, voire de les réinsérer dans des activités sociales. Depuis quelques années, les initiatives se multiplient pour intégrer les activités physiques et sportives dans la prise en charge médicale des maladies chroniques. En effet, pratiquer une activité physique régulière est un facteur essentiel pour éviter les complications et réduire l’intensité des traitements médicamenteux.  De plus, depuis mars 2017, les médecins peuvent officiellement...

Lire la suite

Qu’est-ce qu’un autonomie planner ?

Les architectes prennent en charge la construction de votre maison, sur mesure, de la conception à la réalisation. Les wedding planners se chargent d’organiser le mariage de vos rêves, font appel à tous les prestataires nécessaires, pour que le jour J vous puissiez profiter pleinement de votre moment. Et lorsqu’une personne perd en autonomie… qui est là ?  Qui vous accompagne de A à Z dans l’organisation du maintien à domicile ? Qui vous épaule et vous aide à mettre en place tout ce qu’il faut à domicile pour la santé, sécurité et le bien-être de votre parent ? Qui vous permet d’avoir enfin une vraie alternative à l’entrée en maison de retraite ? L’autonomie planner bien sûr !   A la lecture de ces quelques mots, vous vous demandez qu’est-ce qu’un autonomie planner ? Un nouveau métier, que nous allons vous aider à comprendre : Qu’est-ce qu’un autonomie planner ? L’autonomie planner est un aidant professionnel, connaissant sur le bout des doigts le domaine...

Lire la suite

Parler de la perte d’autonomie avec son proche ?

La dépendance, la perte d’autonomie, les altérations cognitives sont la partie sombre de l’avancée en âge. Un peu comme la face cachée d’un iceberg, s’il nous est possible de l’imager, on est conscient que c’est là mais on n’en parle pas trop, on n’a pas trop envie de soulever ces problématiques. Antoine Gérard, Sociologue et animateur du Podcast SocioGérontologie décrit la vieillesse de manière très brute, et très réaliste: « Etre vieux c’est parfois moche, c’est rarement satisfaisant et c’est toujours difficile » On peut être « au top de sa forme », avoir de l’énergie à revendre, être prêt à gravir notre Bonne Mère en deux minutes chrono mais aussi utiliser ces deux minutes à traverser une pièce avec souffrance, épuisement et vulnérabilité.  Êtes-vous à l’aise pour en parler ?  Comme tout un chacun, ce sont nos parents qui nous ont élevés, éduqués, qui ont répondu à nos besoins lorsque nous étions enfant. Avec l’avancée en âge, les rôles sont amenés à s’inverser....

Lire la suite

L’EHPAD : une solution de confort et d’autonomie quand le domicile et le territoire ne sont plus adaptés

deux vieux messieurs
Quand l’EHPAD est-il le meilleur choix ? Saviez-vous que j’ai été directeur d’EHPAD pendant plusieurs années ? J’ai adoré cette expérience et j’ai conservé de forts liens affectifs avec l’EHPAD, les soignants qui y travaillent et les personnes âgées qui y résident ! C’est un monde à part. Un monde dont la réputation est malheureusement écornée, à cause des reportages télévisés qui se focalisent sur les situations les plus dramatiques. “Un arbre qui tombe fait plus de bruit qu’une forêt qui pousse !” C’est comme ça. Mais ils sont venus confirmer un a priori collectif. L’EHPAD est trop souvent perçu à l’image des hospices du siècle dernier : des établissements communaux qui avaient été conçus pour l’accueil des indigents. Ils y vivaient entre eux, peu encadrés, se débrouillaient seuls.  Ces lieux étaient considérés comme des mouroirs, et leur image, qui faisait horreur, s’est déplacée vers l’EHPAD qui est pourtant un endroit plus civilisé et humain.  Tous les domaines progressent,...

Lire la suite

Les mille facettes de l’aide à domicile

senior à domicile
Cliquez ICI pour une version vidéo de cet article ! On entend souvent parler d’aide à domicile dans les médias… …mais c’est souvent pour déplorer qu’on en manque, qu’elles sont mal payées, ou pour présenter la pénibilité de leur travail. Ce n’est pas faux, mais aujourd’hui j’ai envie de vous raconter l’histoire d’un couple que j’ai aidé, que j’ai accompagné, entre autres, à trouver une aide à domicile. Je souhaite vous montrer toutes les bonnes choses que cette aide a apporté dans la vie de mes clients. Roland & Gabrielle C’est à Luynes près d’Aix-en-Provence que se trouve la maison de Roland et Gabrielle, où ils vivent depuis 38 ans. Roland est atteint de la maladie de Parkinson, qui évolue depuis quelques années. Lorsque la petite fille du couple m’a contacté via Facebook, c’est Gabrielle, seule, qui s’occupait de son mari, 24/24h, 7/7j. Après une étude globale, j’ai vu que les conditions de base étaient réunies pour permettre à Roland de rester vivre...

Lire la suite

L’EHPAD, cette solution par défaut qui coche toutes les cases (ou presque !)

L'EHPAD ne coche pas toutes les cases
« On va devoir trouver une maison de retraite pour papa, on n’a plus le choix. » C’est une phrase que l’on entend souvent, quand la perte d’autonomie touche une famille. Elle est ensuite suivie de justifications comme: « Eh bien tu comprends, il se trompe dans ses médicaments et il est tombé plusieurs fois ces deniers temps, je me fais du souci si ça arrive la nuit. Je ne te parle pas des repas, je suis obligé de lui acheter des plats surgelés, lui qui n’a jamais su se faire cuire un oeuf… Et puis sa maison n’est pas vraiment adaptée maintenant. Comme il ne sort plus, il s’ennuie, si encore j’habitais à coté… ». L’entrée en maison de retraite (EHPAD) est alors envisagée comme étant la seule solution capable de répondre aux différentes problématiques. L’EHPAD coche toutes les cases: Sécurité 24h/24Prise en charge médicale et paramédicaleSoins, aide à la toilette et à l’habillagePrise en charge des...

Lire la suite

Ils sont jeunes depuis plus longtemps que moi !

On parle beaucoup d’eux – moi le premier – en utilisant les termes « Personnes âgées », « aînés », « seniors », « retraités », … certains utilisent le terme « vieux ». Je n’ai pas d’avis tranché sur la question et, questionnant ces personnes sur leur préférence, j’ai entendu de tout ! Certains militent pour l’usage du terme « Vieux » quand d’autres l’exècrent. Quelques-uns voudraient qu’on ne les nomme pas quand d’autres ont peur qu’on les oublie… Certains se définissent par leur âge en affichant fièrement les signes de leur génération, et d’autre tentent de les dissimuler à tout prix. « Eux », je les connais très bien. Cela fait 12 ans que je leur consacre ma vie professionnelle. Si je les nomme ici « eux » (pour ne pas les nommer) c’est que je sais ne pas faire partie de leur « groupe », au sens sociologique du terme. Et pourtant je me sens pleinement appartenir à la même famille, celle...

Lire la suite

.